Café-théâtre : Les petites formes de la Comédie

22 09 2008

Le Mercredi 1er Octobre à 19h, le café-lecture accueille une des 5 petites formes de la Comédie de Saint Etienne, commandées cette année à cinq auteurs différents, éparpillés dans toute la Francophonie, mise en scène par Yves Bombay et François Rancillac et jouées par les élèves de troisième année de l’école.

A l’issu de la représentation, vous aurez l’occasion de discuter et échanger avec les acteurs.

« GUEUX » : écrite par René Zahnd, un auteur suisse qui est aussi directeur du théâtre Vidy-Lausanne, interprétée par Julie Delille et Robert Parize, tous deux élèves de l’École de La Comédie de Saint-Étienne.

“On y va, on y va… C’est vite dit ! Munis de trois fois rien, ils ont décidé d’aller voir si l’ailleurs était meilleur que l’ici. Car l’important, c’est d’être du bon côté. D’accord… Mais à quoi reconnaît-on le bon côté ? Pardi quand on se heurte à une frontière et qu’on est… personne !“

“Vaudrait mieux que tu sois quelqu’un. Si tu étais quelqu’un, quelqu’un s’occuperait de toi. C’est très rare quand tu es quelqu’un que personne ne s’occupe de toi. Aussi rare que quand tu es personne et que quelqu’un s’occupe de toi.“

Cliquez pour plus d’information sur les petites formes

Publicités

Actions

Information




%d blogueurs aiment cette page :