«CHAIR À CHARBON» D’ANDRÉ PEYRACHE

5 01 2011

mercredi 12 à 19h

 

André Peyrache a débuté en 1993 son travail universitaire sur la

mémoire des hommes de la mine, l’année de l’arrêt de l’exploitation de la découverte de La Ricamarie (l’extraction à ciel ouvert). «Je me vis comme un passeur. Je n’ai aucune vérité à asséner sur les mines, je refuse d’être un spécialiste des mines. Ce n’est pas un livre qui prétend dire la vérité, je pense que ça n’existe pas…» Cinq des entretiens réalisés avec les anciens mineurs constituent la seconde partie de son ouvrage Chair à charbon. Ce sont des traces brutes de ce qu’ils lui ont donné. Parmi eux il y a Joseph. Cent dix ans de mine Joseph, en comptant les aïeux.

« Donc je pense qu’on peut parler de la mine d’autant plus que ça a été, disons, mon dessert toute ma vie.» On songe au fameux «gâteau sacrificiel» de Camus…

Publicités

Actions

Information




%d blogueurs aiment cette page :